Sign in / Join
Choisir le bon rivet pour sa plaque d'immatriculation : astuces et conseils

Choisir le bon rivet pour sa plaque d'immatriculation : astuces et conseils

Le respect de certaines règles et l'utilisation de certains équipements sont définis par le ministère de l'Intérieur dans le cadre de la mise en place d’une plaque d'immatriculation. Et parmi ces normes, il y a l’utilisation des rivets.

Les rivets sont des accessoires de fixation permettant d’assurer l’assemblage de deux éléments et composés d'une tige cylindrique à deux bouts. Découvrez dans cet article comment les choisir pour votre plaque d’immatriculation !

A lire en complément : Quelles sont les voitures les plus populaires en France en 2024 ?

Les différents modèles de rivets

Il existe une grande variété de matériaux utilisés dans la fabrication des rivets, tels que l'acier, l'aluminium, le laiton, le plastique, le cuivre, etc. La forme de la tête diffère en fonction du modèle : plate, concave, ronde ou bombée.

Les rivets classiques, qui sont couramment utilisés dans l'industrie automobile, sont généralement faits de matériaux solides. Les rivets aveugles deviennent de plus en plus courants en raison de leur commodité.

A lire en complément : Les règles de conduite à adopter en cas d'urgence

Si les supports sont destinés à un usage extérieur ou risquent d'être dégradés sous l’effet de l'humidité, il est recommandé de sélectionner des rivets étanches. On distingue aussi le rivet cannelé, le rivet multi-serrage et le rivet masse.

Le rivet éclaté pour la plaque d'immatriculation

Le rivet éclaté est le plus approprié pour fixer les plaques d'immatriculation parmi tous les modèles disponibles sur le marché.

Il fait partie des déclinaisons des rivets aveugles. Cela signifie que pour son action, vous n’avez pas besoin d'accéder à la fois à l'avant et à l'arrière de l'objet à fixer.

Il possède un corps qui se divise en quatre parties lors du sertissage, ce qui améliore la solidité de la fixation de la plaque.

Choisir le bon rivet pour sa plaque d'immatriculation : astuces et conseils

Les embouts des rivets pour l'installation doivent correspondre en couleur à celle de la zone de la plaque où les rivets seront fixés. De plus, il faudra prévoir une paire pour chaque plaque.

La taille et l’épaisseur des rivets pour plaque d’immatriculation

Sélectionner la taille du rivet est une étape qui influence directement la qualité de ce dernier. La dimension varie généralement en fonction du diamètre du rivet et de l'épaisseur de la surface sur laquelle il doit être fixé.

Les diamètres disponibles sont variés, et les plus fréquents sont de 2,4 mm, 3 mm, 3,2 mm, 4 mm, 4,8 mm, 5 mm, 6 mm et 6,4 mm. Afin de déterminer précisément la longueur du rivet adapté, vous devrez suivre une formule basique.

Pour commencer, prenez la mesure de l'épaisseur combinée des deux pièces que vous voulez riveter et multipliez-la par 1,1. Après, prenez la mesure du diamètre du rivet, multipliez-le par 1,5, puis additionnez les deux totaux.

Les rivets pour plaques d’immatriculation doivent être en aluminium, en acier ou en laiton, et avoir une taille de 4 mm x 20 mm ou de 4 x 16 mm.

Conseils d’utilisation des rivets de plaque d'immatriculation

Les fabricants fournissent généralement des plaques d'immatriculation accompagnés de rivets. Toutefois, il y a des cas où vous n'aurez besoin que de ces derniers (remplacement ou rivetage).

Pour utiliser les rivets sur la plaque d'immatriculation, servez-vous d’une riveteuse électrique ou une pince dédiée. Avec une perceuse ou un foret, il est possible de retirer des accessoires déjà fixés ou de percer des trous afin d'installer les nouveaux rivets. Le plus souvent, la plaque comporte des repères pour désigner les emplacements dédiés.